Acheminer
votre énergie

Message du président et chef de la direction et du président du conseil d’administration

Message du président et chef de la direction

Évoluer pour contribuer à façonner un avenir énergétique diversifié

Les besoins énergétiques mondiaux changent, de même que la façon dont nous approvisionnons le monde en énergie. L’industrie canadienne des pipelines de transport doit donc évoluer, elle aussi, pour contribuer à façonner l’avenir énergétique diversifié de demain.

Dans notre septième rapport annuel, nous soulignons le leadership de notre industrie au moment où la planète cherche à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Nous respectons notre engagement à faire rapport, de manière transparente, des contributions sur le plan de la sécurité, de la protection de l’environnement et des retombées socioéconomiques de l’industrie canadienne des pipelines de transport, et nous examinons comment les membres de CEPA évoluent pour transporter l’énergie fiable, résiliente, durable et abordable dont le Canada et le monde dépendent.

La pandémie mondiale s’est accompagnée de difficultés pour tout le monde, y compris les exploitants de pipelines canadiens. Les membres de CEPA ont cependant surmonté ces défis et réussi à livrer l’énergie nécessaire au chauffage de nos maisons et de nos hôpitaux. Ils ont transporté sans relâche les matières nécessaires à la fabrications de produits essentiels dans le domaine des soins de santé, comme les plastiques, les produits pharmaceutiques et les antiseptiques. Bref, même en cette époque d’incertitude et de changements constants, la population canadienne peut toujours compter sur les pipelines pour lui faire parvenir de l’énergie.

La sécurité reste la priorité absolue de l’industrie, et les pratiques en la matière évoluent et progressent également. Nous demeurons résolus à atteindre notre objectif de zéro incident et, bien que nous nous en approchions, le travail est loin d’être fini. C’est pourquoi les membres de CEPA continueront de collaborer, d’échanger de l’information et d’élaborer de nouvelles stratégies afin d’accroître encore davantage la sécurité de leurs pipelines tout en protégeant la terre, l’eau et la faune, ainsi qu’en réduisant les émissions.

À mesure que le bouquet énergétique se transforme, les membres de CEPA évoluent pour veiller à faire parvenir au marché de nouveaux carburants plus propres, et ce, en toute sécurité. Qu’il s’agisse de gaz naturel et de pétrole ou d’hydrogène et de gaz naturel renouvelable, les pipelines continueront de transporter la plus grande partie de l’énergie mondiale. Le captage, l’utilisation et le stockage du carbone prennent de l’essor au Canada et partout dans le monde, et l’industrie renforce ses capacités afin de transporter davantage de dioxyde de carbone aux fins de séquestration souterraine en profondeur.

Les membres de CEPA innovent et mettent au point de nouvelles technologies qui feront de notre nouvel avenir énergétique une réalité. Nous ouvrons la voie et nous nous réjouissons des progrès à venir.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au rapport de cette année. Nous espérons qu’en le lisant, vous sentirez l’élan qui nous mène vers un avenir énergétique diversifié, un avenir où les pipelines continueront de vous faire parvenir l’énergie dont vous avez besoin, de la manière la plus sûre et la plus responsable.

Chris Bloomer
Président et chef de la direction, CEPA

Message du président du conseil d’administration

Collaborer et évoluer ensemble en vue d’un objectif commun

Au nom du conseil d’administration de l’Association canadienne de pipelines d’énergie (CEPA), je suis heureux de vous présenter le Rapport 2021 sur la performance de l’industrie des pipelines de transport. Les membres de CEPA travaillent ensemble depuis presque 30 ans pour livrer le gaz naturel et le pétrole canadiens aux marchés du pays et du monde entier de manière sûre et responsable.

À mesure que le bouquet énergétique mondial évolue, nos membres continuent de collaborer et de s’adapter afin de saisir les occasions qui s’offrent à eux et de relever les défis qui se présentent. Ensemble, nous innovons et nous découvrons de nouvelles technologies qui contribueront à la création d’un avenir énergétique plus propre. Nous améliorons en outre la performance de l’industrie grâce à notre objectif commun de zéro incident.

Vous constaterez dans ce rapport les investissements importants effectués par les membres de CEPA pour faire progresser nos pratiques en matière de sécurité et d’environnement, qui se classent parmi les meilleures au monde. Vous comprendrez mieux notre engagement à assurer la sécurité de nos pipelines par le truchement de nos choix conceptuels ainsi que de nos mesures d’inspection et de surveillance. Vous découvrirez également comment nous nous préparons pour intervenir rapidement et efficacement en cas d’urgence, faire en sorte que nos salles de commande restent à la fine pointe de la technologie, prévenir tout dommage infligé par des tiers, réduire les émissions et protéger les terres, l’eau et la faune du pays.

Nous sommes fiers de ces réalisations, mais nous savons que le travail doit se poursuivre. Des conversations de la plus haute importance se déroulent autour de la table à CEPA, et elles mobilisent des centaines d’experts, qui font part de leur expertise, de leurs apprentissages et de leurs connaissances afin d’aider l’industrie tout entière à s’améliorer continuellement.

L’industrie canadienne des pipelines s’attaque à plusieurs enjeux tout aussi importants qu’urgents. Nous sommes déterminés à établir et à maintenir une relation à long terme mutuellement profitable avec les groupes autochtones, et nous sommes convaincus de pouvoir jouer un rôle actif dans la réconciliation avec les Autochtones au Canada. Nous nous efforçons de contrer la menace que représentent les cyberattaques débilitantes pour notre infrastructure en créant des partenariats stratégiques et en partageant des connaissances. Nous réduisons notre empreinte carbone et nous participons aux solutions mondiales aux changements climatiques. Enfin, nous continuerons à jouer un rôle de premier plan en transportant l’énergie et en contribuant à notre économie à l’heure où le monde commence à se rétablir de la pandémie de COVID-19.

Nous faisons le travail nécessaire, nous sommes solidaires, et notre industrie évolue afin de contribuer à assurer au Canada et au reste du monde un avenir énergétique brillant.

Dean Liollio
Président du conseil d’administration, CEPA
Président, Plains Midstream Canada

Performance des
pipelines en 2020

En plein cœur d’une pandémie, les membres de CEPA ont transporté en toute sécurité le gaz naturel et le pétrole canadiens partout au pays ainsi qu’à des fins d’exportation dans le monde, en affichant un bilan d’un incident important lié à des liquides et de zéro incident important lié au gaz naturel.
TRANSPORT DE GAZ NATUREL

Les membres de CEPA ont transporté en toute sécurité plus de 4,5 billions de pieds cubes de gaz naturel en 2020.

TRANSPORT DE PÉTROLE BRUT

Les membres de CEPA ont transporté en toute sécurité plus de 1,3 milliard de barils de pétrole brut en 2020.

Contributions
socioéconomiques

Les pipelines de transport fournissent bien plus que du gaz naturel, du pétrole et une quantité croissante d’hydrogène responsables au Canada et dans le reste du monde. Ils procurent également des emplois aux travailleurs, des fonds aux municipalités et des recettes à diverses instances gouvernementales, qui servent à financer d’importants programmes comme les soins de santé et l’éducation. Les informations qui suivent présentent les contributions socioéconomiques continues qui ont eu lieu l’année dernière d’un bout à l’autre du Canada.
Initiatives communautaires

En 2020, partout au Canada, les membres de CEPA ont investi 36,6 millions de dollars dans des initiatives communautaires axées entre autres sur la sécurité, l’environnement et des programmes éducatifs, dont 5,4 millions dans des collectivités autochtones.

Dépenses locales

En 2020, les membres de CEPA ont dépensé ensemble près de 6,9 milliards de dollars afin d’obtenir du personnel, des services, des fournitures et du matériel auprès de sources locales, dont 724 millions auprès d’entreprises autochtones.

Dons d’employés

En 2020, les employés des sociétés membres de CEPA ont généreusement donné 1,4 million de dollars à divers organismes de bienfaisance.

Postes équivalents temps plein

En 2020, les activités des membres de CEPA ont généré 11 035 postes équivalents temps plein au Canada.

Dépenses en capital

Les membres de CEPA continuent de réaliser d’importants investissements dans l’infrastructure pipelinière, soit 7,2 milliards de dollars au total en 2020. On prévoit qu’au cours des cinq prochaines années, ces dépenses se monteront à 13,2 milliards de dollars.

Heures de bénévolat

En 2020, les employés des sociétés membres de CEPA ont donné généreusement un total de 15 091 heures en faveur de divers organismes de bienfaisance et d’autres initiatives. De ce total, 82 % ont été effectuées en dehors des heures de travail.

Recettes fiscales

En 2020, les membres de CEPA ont rapporté au gouvernement des recettes fiscales de 1,1 milliard de dollars sous forme d’impôts sur le revenu, d’impôts fonciers et de taxes sur les carburants et le carbone.

Impôts fonciers municipaux

En 2020, sur des paiements d’impôts et de taxes de 1,1 milliard de dollars, les membres de CEPA ont versé plus de 508 millions en impôts fonciers à des municipalités de tout le Canada où ils exploitent des pipelines. Dans de nombreuses municipalités rurales traversées par des pipelines de transport, c’est notre industrie qui paie le plus d’impôts municipaux.

Fermer

Surveillance
et prévention

Des centaines de professionnels, dont des ingénieurs, des scientifiques et des spécialistes de l’environnement tels que des biologistes, des agronomes et des hydrologues, surveillent les pipelines pour protéger l’environnement. Grâce à l’éventail de moyens à leur disposition, depuis les salles de commande et les satellites capables d’assurer la surveillance de chaque mètre de conduite jusqu’aux outils d’inspection interne qui examinent l’intérieur des canalisations, des experts sont toujours sur le qui-vive. Le compte rendu qui suit présente le rendement obtenu durant l’année sur le plan de la prévention, ainsi que les initiatives de CEPA dans le domaine de la protection de l’environnement.
Fouilles d’intégrité

En 2020, les sociétés membres de CEPA ont mené 1 737 fouilles d’intégrité, qui visaient l’examen des pipelines ainsi que la détection et la réparation des défauts, pour un total de 33 182 fouilles depuis 2008. Le nombre de fouilles d’intégrité menées en une année n’est pas déterminé à l’avance. Chaque société décide où et quand les réaliser, en fonction des résultats des inspections internes et selon ses programmes d’exploitation et de gestion.

Investissements dans des technologies novatrices

En 2020, les membres de CEPA ont investi 10,6 millions de dollars dans des technologies novatrices visant à réduire la corrosion des conduites, de même qu’à améliorer l’inspection des pipelines, la détection des fuites et la prévention des dommages. Entre 2016 et 2020, les investissements de nos membres dans ce type de technologies se sont élevés à plus de 88,9 millions de dollars.

Ce chiffre n’inclut pas les dépenses indirectes en technologies novatrices figurant au budget d’exploitation des sociétés membres.

Inspections internes

En 2020, au Canada, les membres de CEPA ont mené des inspections internes sur 35 556 kilomètres de pipelines à l’aide d’outils hautement sophistiqués appelés « racleurs intelligents ». Ces dispositifs examinent les pipelines de l’intérieur et détectent divers problèmes, comme les dégradations du métal, les bosselures ou les fissures qui peuvent nécessiter un examen plus poussé.

Investissements dans l’entretien et la surveillance

En 2020, les membres de CEPA ont investi 1,2 milliard de dollars dans l’entretien et la surveillance de leurs réseaux de pipelines canadiens.

Fermer

Santé
et sécurité

Les membres de CEPA transportent le gaz naturel, le pétrole et la quantité croissante d’hydrogène dont le Canada et le reste du monde ont besoin, de la manière la plus sûre et la plus responsable, en faisant primer la sécurité par le biais d’une culture bien ancrée dans ce domaine et d’une planification d’urgence exhaustive. Les informations qui suivent présentent le rendement obtenu durant l’année ainsi que les initiatives de CEPA dans les domaines de la planification des situations d’urgence, de la santé et de la sécurité.
Exercices d’intervention d’urgence

En 2020, les membres de CEPA ont effectué 341 exercices d’intervention d’urgence, dont le degré de complexité allait de simples procédures d’urgence à des exercices à grand déploiement requérant la participation de plusieurs organismes et autorités, ainsi qu’une mobilisation de personnel et de matériel semblable à celle qui aurait lieu lors d’une véritable situation d’urgence.

Incidents maîtrisés

En 2020, les membres de CEPA ont fait état de 21 incidents à l’intérieur de leurs installations. Les incidents se déroulant dans les installations pipelinières présentent un risque moindre pour le public et l’environnement en raison de leur taille, mais aussi parce que ces installations restreignent l’accès au public et disposent d’un système de confinement des fuites qui contient les rejets à l’intérieur.

Accidents mortels au cours des cinq dernières années

Les membres de CEPA s’efforcent de veiller à ce que chacun rentre chez soi sain et sauf à la fin de la journée. Ils se sont engagés à atteindre un objectif de zéro incident de pipeline, mais leur but est également de réaliser un objectif de zéro incident en ce qui touche à la santé et à la sécurité des employés chargés de l’exploitation des pipelines.

Blessures et incidents liés à un véhicule à moteur

La fréquence des blessures a baissé, passant de 0,72 par 100 employés à temps plein en 2019 à 0,3 en 2020. La fréquence des blessures enregistrée par nos membres est passée de 0,46 par 100 employés à temps plein (période 2016-2020) à 0,3 en 2020, soit une baisse de près de 35 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Les membres de CEPA se sont engagés à atteindre un objectif de zéro incident, y compris en matière de santé et de sécurité. Chaque incident fait l’objet d’une enquête rigoureuse et des améliorations continuelles sont apportées pour empêcher que d’autres incidents se produisent.

Le nombre d’incidents est passé de 0,7 incident par million de kilomètres en 2019 à 0,37 en 2020, soit une diminution de 47 % d’une année sur l’autre et de 61 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années, qui s’établit à 0,95. Les membres de CEPA continuent à redoubler d’efforts dans des domaines tels que la formation régulière des chauffeurs et la planification du travail, afin de contribuer à réduire la fatigue chez les membres du personnel et d’accorder à ces derniers suffisamment de temps pour parcourir les distances requises.

Fermer

Signalement
des incidents

Les membres de CEPA consignent soigneusement tous les incidents qui surviennent au sein de leur réseau de 95 592 kilomètres de pipelines de transport. Il ne s’est produit qu’un seul incident important (un rejet de 566 barils de liquide, tous récupérés). Toutefois, aucun incident n’est acceptable pour les membres de CEPA, qui se sont engagés à atteindre un objectif de zéro incident.
Nombre total d’incidents importants
Nombre total d’incidents sur des emprises

Il ne s’est produit qu’un seul incident important (un rejet de 566 barils de liquide, tous récupérés), mais aucun incident n’est acceptable pour les membres de CEPA, qui se sont engagés à atteindre un objectif de zéro incident.

Incidents liés au gaz naturel

En 2020, il s’est produit quinze rejets de gaz naturels non planifiés, dont aucun n’a été jugé important.

Incidents liés à des liquides

En 2020, il s’est produit quatre incidents liés à des liquides, dont un était important. L’intégralité des 672 barils rejetés a été récupérée.

Incidents liés au gaz naturel – rejet total de produit

En 2020, les rejets accidentels de gaz naturel provenant des gazoducs des membres de CEPA se sont élevés au total à environ 52 millions de pieds cubes.

Incidents liés à des liquides – volume total de produit déversé et récupéré

En 2020, quatre incidents ont provoqué le déversement de 672 barils, tous récupérés.

Causes des incidents de pipeline (survenus sur une emprise, 2016-2020)

La dégradation du métal, les fissurations, les vices de matériau ainsi que les défauts de fabrication et de construction demeurent les principales causes d’incidents de pipeline*. Ensemble, ces causes sont à l’origine de 82 % du nombre total d’incidents survenus entre 2016 et 2020.

« Géotechnique » correspond à des dommages causés par des inondations ou des glissements de terrain. « Interférence extérieure » correspond à des dommages causés par des tiers. « Autre » correspond à une défaillance du système de contrôle, une exploitation inappropriée, la foudre, un incendie et d’autres causes non déterminées. La « dégradation du métal » est avant tout causée par la corrosion.

Aucun déversement n’est acceptable, quelle qu’en soit l’ampleur. C’est pourquoi les membres de CEPA s’efforcent d’améliorer la sécurité et le rendement de leurs pipelines, en vue de continuer à réduire le nombre d’accidents.

*Afin de différencier les incidents à plus grands risques des autres incidents, CEPA a adopté un ensemble de critères permettant de définir ce qu’est un « incident important ». Un incident est jugé important quand il entraîne au moins l’une des conséquences suivantes : une blessure grave ou mortelle, le rejet de plus de huit mètres cubes de liquide (50 barils), une inflammation accidentelle ou un incendie, ou encore une rupture ou un bris de pipeline.

Fermer

À propos du
présent rapport

Les Canadiens souhaitent obtenir un compte rendu honnête et transparent sur le plan de la sécurité, de la protection de l’environnement et des contributions économiques en ce qui a trait au gaz naturel et au pétrole qu’ils consomment, ainsi qu’au sujet de nos efforts continus pour évoluer en vue de demain.

Le Rapport 2021 sur la performance de l’industrie des pipelines de transport fait état du rendement des membres de CEPA en 2020. Ce rapport annuel (le septième), publié volontairement par CEPA, s’inscrit dans le cadre de l’engagement de notre industrie en matière de transparence et de responsabilité, tandis que les membres de CEPA travaillent ensemble pour diffuser les pratiques exemplaires, apprendre les uns des autres et améliorer collectivement toute l’industrie au profit du Canada et du reste du monde.

En savoir plus sur CEPA

À propos de CEPA

Apprenez-en davantage sur l’Association canadienne de pipelines d’énergie CEPA), soit les sociétés de pipelines de transport qui collaborent pour acheminer de façon sûre et responsable le gaz naturel et le pétrole ainsi que la quantité croissante d’hydrogène, de gaz naturel renouvelable et de biocarburants dont le Canada et le reste du monde ont besoin.

Voir la page

Avantages et performance

Découvrez comment les membres de CEPA ont surmonté les défis de la pandémie afin de transporter en toute sécurité le gaz naturel et le pétrole canadiens partout au pays ainsi qu’à des fins d’exportation dans le monde.

Voir la page

Évoluer en vue de demain

Le bouquet énergétique dont dépend le monde est en pleine évolution. Découvrez les nombreux changements que les membres de CEPA ont adoptés en conséquence afin d’acheminer l’énergie fiable, résiliente, durable et abordable dont vous avez besoin.

Voir la page

Amélioration continue

CEPA puise sa force dans la collaboration, et c’est pourquoi ses membres ne se font pas concurrence sur le plan de la sécurité. Découvrez les moyens de collaboration que les membres de CEPA ont mis en place afin d’améliorer sans cesse le transport sûr et fiable de l’énergie dont vous avez besoin.

Voir la page

Message du président et chef de la direction et du président du conseil d’administration

Voir la page